Société d'Ergonomie de Langue Française (SELF) - Association Loi 1901
Recherche avancée
Recherche
Libre
Mot-clé




Le bonheur au travail est en deuil.

 

Nous rendons hommage aux journalistes et aux dessinateurs de presse qui viennent d’être...

- Fauchés dans leur travail par la barbarie,
- Fauchés dans leur créativité par l’obscurantisme,
- Fauchés dans leur vie par la cruauté.
Nos pensées vont aux familles et aux proches des victimes. Elles vont aussi aux dessinateurs de presse qui ont contribué à l’ouvrage et à tous leurs confrères qui, par leurs œuvres, défendent la liberté d’expression.

Sophie-Prunier Poulmaire, Jean Schram, Jean-Luc Mogenet, Thierry Roger, Antoine Bonnemain
Les étudiants du Master 2 de Psychologie du travail et Ergonomie l’Université Paris X Nanterre
La Société d’Ergonomie de Langue Française


Messages internationaux


Eric Wang
Dear Francois and Pierre,


On behalf of IEA, I am writing to you to express our deepest and sincere sympathy to SELF members and to French people about the horrible tragedy that has happened in Paris since yesterday. It is particularly impressive to me to see the public gathering to support the freedom of speech after the terrible shock. Violence and killing is not the way of solving problems but creating more problems. It would be more like human if the value of respecting speech of freedom could be honored. In this sad and difficult time, I would like to let you know that you are not alone and you have our support from IEA. I believe that the tragedy would further strengthen the values of peace and speech of freedom.

Please forward my deepest and sincere sympathy to your members. I wish all of you could return to a peaceful life soon.

With my best wishes,

Eric (15-01-09)

Eric Min-yang Wang, PhD 王明揚
President
International Ergonomics Association (IEA)


David C Caple, Past President IEA
Dear Francois,

I would like to offer my personal support to you both as IEA Council members and to all members of SELF after hearing about the horrific events in Paris this week with the attack on the staff of Charlie Hebdo. All members of public bodies such as the IEA who promote global compassion and understanding are at a loss to understand how such events can occur. I am sure all those committed to the goals of the IEA join me in offering their thoughts and prayers with your country.

Best wishes,

 

A.S. Imada, Past President IEA
Dear François,
Even as we prepare this note to our SELF colleagues (Lettre HFES), the events unfolding in real time continue to bring a range of emotions throughout the world.

It is difficult to imagine the magnitude of pain that would cause such behavior and the devastating grief felt throughout France, the French speaking communities and the rest of the world. We stand with you as compassionate members of a global professional community.

Please extend our best wishes to all our SELF colleagues.

On behalf of HFES,
Andy

Objet : Solidarité d’Abergo à la SELF et Peuple Français
À : Francois Hubault

Cher François,
Au nom d’Abergo nous voulons exprimer notre solidarité avec les camarades de la SELF et le peuple français.
Et dire que cet acte barbare nous a touché tous profondèment au Brésil et aussi en Amérique Latine.
Certainement il y a la nécessité d’agir collectivement  et de radicaliser la  démocratie comme un antidote contre l’obscurantisme.
Avec toute notre énergie et solidarité,

Amicalement,  
Prof. José Orlando Gomes                   

Chair Professional Standards and Education Committee/International Ergonomics Association(IEA)

ABERGO Board-Brazilian Ergonomics Society - Resilience Engineering Association Board

Actualités


 Janvier

  • 17 janvier, Université Paris1 ,

    Journée rencontre "De la formation à la pratique ; parcours singuliers, questions à partager autour de quatre profils de jeunes praticiens en ergonomie" logo Programme avec la participation de la commission jeunes pratiques en réflexion

    Changement d’adresse : Amphi Bachelard, 17, rue de la Sorbonne 75005 Paris

 

Février

  • 5, 6 et 7 février, CNAM-INETOP, Colloque "Travailler, s’orienter : quel(s) sens de vie ?" logo Programme

Mars

  • 18, 19 et 20 mars, Journées de Bordeaux 2015

    "Travail de qualité, emploi durable, performance globale"

Inscription par voie électronique

jdb2015.ensc.fr

Juin
50ème congrès de la SELF

Paris, 23, 24, 25 septembre 2015


Report de la date de soumission des communications, intentions de symposiums, thèmes des tables rondes
au 15 février 2015


logo Procédure de soumission

logo Modèle de soumission

Déposer une communication ou un symposium :
https://www.conftool.pro/ergonomie-self-2015


Contacter les organisateurs : congres-ergonomie-self-2015@mpsa.com


logo English version

Articulation performance et santé dans l’évolution des systèmes de production
Quelles actions pour l’ergonome ?
Quels enjeux pour l’ergonomie ?


La définition de la performance reste énigmatique et sujette à controverses dans nos modèles en ergonomie tout autant que l’association du double objectif de la santé et l’efficacité de l’activité des personnes. L’enjeu de ce congrès est de questionner les contenus de la performance et de la santé et de réinterroger leurs liens du point de vue de la recherche et des pratiques de l’intervention ergonomique.

Pour l’ergonomie, la performance n’est pas seulement portée par des enjeux économiques, par le management ; elle est aussi portée par les opérateurs eux-mêmes, qui défendent des objectifs de qualité, d’efficience, de solidarité productive. Les enjeux de performance concernent l’ensemble des acteurs. La question est alors d’identifier les différentes visions de la performance, celles des organisations et celles de leurs acteurs. Cette interpellation de l’ergonomie est rendue d’autant plus nécessaire du fait de l’évolution des modèles économiques - particulièrement la servicialisation des systèmes de production - des transformations dans l’organisation de la chaîne de valeur, de la conceptualisation des systèmes de production sur les principes de lean manufacturing, des formes de travail en réseau, des modifications technologiques pour faire face à un contexte d’incertitude et d’instabilité des marchés. Un raisonnement comparable peut s’appliquer à la santé. 

Du point de vue de l’ergonomie, la santé joue un double rôle : un rôle de ressource - elle permet l’atteinte de la performance - et un rôle d’objectif - l’activité vise le développement de la santé. La santé est ainsi une ressource importante pour la performance du système de production et réciproquement. La qualité du travail est plus profonde que celle plus ambiguë de qualité de vie au travail, réduite par certains à la mise à disposition d’un environnement confortable. Elle dépend de la qualité attendue par les acteurs de l’entreprise et de l’efficacité du travail pour l’opérateur selon ses possibilités de développement de l’activité (efficience, pertinence). Peut-on rediscuter les logiques de performance et de santé comme étant mêlées dans l’activité plutôt que de déjà les séparer ou de les opposer ? Quel est le lien entre développer sa santé, faire du beau travail, se sentir efficace comme enjeu des modèles de rentabilité, d’organisation ? Comment l’intervention ergonomique favorise ce lien dans les contextes nouveaux de production ou de persistance d’anciens modèles d’organisation et de performance ?


L’évolution de l’ergonomie de l’activité vers une approche constructive et développementale du travail invite à redéfinir les contours de la performance, de la santé et leur articulation. Elle y intègre les questions de conception de l’organisation du travail, de construction de la santé, de principes qui guident les innovations, de revitalisation des collectifs de travail, d’expression et d’intervention des salariés sur leur travail, d’espaces de débat entre différentes parties prenantes de l’entreprise, d’approche diachronique des transformations, etc. L’intervention ergonomique dans cette conception se fonde sur les objectifs de transformer pour produire de nouvelles connaissances sur les façons d’ouvrir des nouvelles libertés d’actions des travailleurs, d’accroître les capacités d’actions individuelles et collectives, d’ouvrir de nouveaux espaces de négociation ou de concertation sur les organisations du travail, complémentaires à la tradition de comprendre pour transformer. Cette discussion est à situer dans une approche pluridisciplinaire avec les sciences de la gestion, l’économie, la sociologie, la psychologie du travail, le droit, les sciences politiques, les sciences pour l’ingénieur L’ensemble de ces disciplines agissant dans le champ du travail est invité à apporter des éclairages nouveaux sur les enjeux de la performance et de la santé. Ce congrès interpelle également les acteurs de l’entreprise (direction, représentant des salariés, CHSCT, DRH, « décideurs-concepteurs » des systèmes de production, etc.) en les incitant à venir s’exprimer sur les questions de la performance, des principes qui guident l’organisation et du débat social sur le travail.

 

Sandrine Caroly (PACTE)

sandrine.caroly@upmf-grenoble.fr


Alexandre Morais (PSA Peugeot Citroën)

alexandre.morais@mpsa.com